webleads-tracker

Contactez-nous
Contactez-nous

Prise de parole : la force de l'émotion

 

Si vous voulez capter à coup sûr l'attention de votre auditoire, qu'il retienne votre propos, exprimer ses émotions est un outil puissant.

 

Parler à la bonne vitesse pour être compris de tous

 

Débit contrôlé, variations de rythme et aller droit au but, les trois ingrédients clés d'un discours réussi?

 

Pourquoi les gens adorent parler d'eux

 

Pas besoin d'aller chercher bien loin pour s'en rendre compte : les gens adorent parler d'eux-mêmes ! Au bureau, entre amis, en famille ou sur les réseaux sociaux… Certains postent leur vie heure par heure sur Facebook quand d'autres monopolisent la conversation pendant un dîner entier, de l'entrée jusqu'au dessert. Grosso modo, nous passons 30% à 40% de notre temps de parole à parler de nos « expériences personnelles »…Mais qu'est-ce qui fait courir Narcisse ?

 

Discours conceptuel : attention, danger !

 

Vous souvenez vous de vos devoirs de collège ? Combien de fois était-il précisé « illustrez, donnez un exemple » ? Et bien, cette règle est toujours valable ! Qu'il s'agisse d'une présentation stratégique ou business, d'un briefing avec votre équipe, d'une interview avec un journaliste… ou même d'une scène de ménage, veillez toujours à illustrer concrètement vos propos et à éviter, autant que possible, les termes trop abstraits… (On n'a pas dit de vous justifier !).

 

Une leçon d'éloquence

 

Il faut aller voir le très beau film de Stéphane de Freitas, « A voix haute » D'abord parce que ce reportage, qui raconte les six semaines qui précédent le concours Eloquentia, destiné à élire le « meilleur orateur du 93 », et auquel participent les étudiants de l'Université de Paris VIII-Saint Denis, est un bijou d'émotion et d'humanisme. Leila, Suleimane, Elhadj, Christina, Eddy et les autres, quand ils slament et déclament, sont formidables.

 

 

Afin de convaincre votre auditoire lors d'une prise de parole, même si votre discours est bien construit et que vous le maîtrisez à la perfection, il manque néanmoins un autre ingrédient. Connaissez-vous le triangle magique ? Il s'agit des trois registres du discours pour convaincre : conceptuel, factuel et émotionnel. Le conceptuel et le factuel ne suffisent pas, vous devez toucher votre audience pour qu'elle se reconnaisse dans l'histoire que vous racontez, et cela grâce aux émotions.